Skip to content

La «fête» de Noël d’un papa solo

© Alliance Presse
On oublie peut-être qu’ils existent : plusieurs hommes, divorcés ou veufs, passent Noël dans la solitude. Ils ont besoin d’une grande force de caractère.
Christelle Bankolé

«Alors que Noël rime habituellement avec fête, cadeaux, échange, plaisir familial partagé, chez moi, cela rime aussi avec solitude, même si je l’assume. Etre papa solo me force à passer moins de temps avec mes enfants», témoigne Fabien. Divorcé et père de jumeaux de six ans, il traverse difficilement cette période depuis quelques années. Une situation taboue pour beaucoup de pères, dont le témoignage reste encore peu connu.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Et si notre famille accueillait un célib?

Les célibataires souffrent parfois de l’indifférence ou du regard que posent sur eux les couples et les familles. Or ils ont beaucoup à offrir également... Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier…

Publicité