Skip to content

Prêts à tout pour voir leurs petits-enfants

© Alliance Presse
Chantal et Alain prennent leur rôle de grands-parents très à cœur ! Pour se rapprocher de leur famille, ils ont déménagé de 600 kilomètres. Un choix de vie qui reflète l’importance qu’ils accordent à la transmission intergénérationnelle.
Sandrine Roulet

Décembre 2010, Chantal et Alain viennent de rentrer de Polynésie lorsque le verdict tombe : Alain a un cancer. Après une lourde intervention chirurgicale, le médecin constate que le tout juste sexagénaire semble baisser les bras. Le traitement est lourd. Mais le lendemain, Chantal lui raconte que son petit-fils Yann, avec qui elle a parlé sur Skype, se languit de son papy. Un déclic pour Alain, qui décide de se battre pour voir grandir son petit-fils le plus longtemps possible. La convalescence est longue, mais il reprend courage. Dès que possible, le couple fait le pénible trajet de six heures entre Colmar et Clermont-Ferrand pour voir la famille.
La retraite de Chantal approchant, Alain ose aborder avec son épouse ce qu’il a sur le coeur : «Je voudrais voir grandir Yann et Eva (ndlr : 6 et 3 ans aujourd’hui) et créer des liens plus forts avec eux. Skype c’est bien, les voyages de temps à autre aussi, mais rien ne vaut la proximité». Chantal n’a jamais pensé à cette éventualité de déménagement ! Mais elle sait qu’en se rapprochant de leur fille, ils pourraient la décharger lorsque les petits sont malades ou ont besoin d’être gardés. «De plus, après nous être tournés vers notre prochain pendant tant d’années (ndlr : Alain était pasteur), n’était-il pas normal qu’à cette étape de notre vie, nous nous occupions davantage des nôtres ?». Leur décision est prise et tout se met en place rapidement : ils vendent leur maison, en trouvent une à vingt minutes de leur fille et s’installent en Auvergne en septembre 2014.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité