Skip to content

C’est oui ou c’est non?

La chronique de Nicole Deheuvels, pasteure, conseillère conjugale et familiale et auteure. Elle dirige le service Solos/Duos de la Fondation La Cause.

Frédéric est hésitant. Après un temps de réflexion, il lâche: «Peut-être… On verra.» Alexandra ne se satisfait pas de cette réponse évasive: «On verra quoi? On décidera quand?», s’impatiente-t-elle. Elle a besoin de savoir.
Il pense qu’elle veut imposer son point de vue; elle a juste envie d’entendre son opinion à lui.
Il veut réfléchir tranquillement; elle veut un échange. Il la devine impulsive; elle croit qu’il est indécis. Il fuit le stress; elle a de l’énergie.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Publicité