Skip to content

La première halte aura été la dernière

© DR
Ils voulaient découvrir le monde et ont choisi de commencer par l’Afrique du Sud. Quatre ans plus tard, un jeune couple helvétique est toujours à pied-d’œuvre dans un township.
La rédaction

Dès le début de leur relation, Celina et Lukas ont un rêve: ils veulent découvrir le monde ensemble. Elle est enseignante et il dirige une agence de placement à caractère social. Leur vie est remplie d’amitiés, de rencontres, d’activités en groupe. Engagés dans leur paroisse, ils y servent notamment au travers de la musique ainsi qu’auprès des pré-adolescents. Ils passent volontiers du temps avec leurs amis, que ce soit en snowboard en hiver ou sur les magnifiques lacs suisses en été. Celina investit beaucoup dans son travail. Pour se détendre, elle monte à cheval et donne des cours d’équitation.
Dès leur mariage, il y a cinq ans, un projet commence a prendre forme. «Voyager et servir les gens» se souvient Celina. Mais ils ne savent pas par où commencer. Puis une rencontre va être décisive. Quand ils entendent Doris Lindsay parler de son travail dans un township, un quartier pauvre du Cap, en Afrique du Sud, ils sont enthousiasmés. Lukas ajoute: «Nous avons donc décidé de commencer notre voyage par l’Afrique du Sud.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Une famille «zéro déchet»

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret se sont lancés dans une aventure familiale, celle d’un mode de vie sobre et sain. L’expérience qui devait durer une année s’est finalement ancrée.

Publicité