Skip to content

J’accepte d’apprendre de mes enfants

© iStockphoto
La génération actuelle a une longueur d’avance sur ses aînés dans les joujous numériques. Mais la capacité des enfants d’instruire les adultes concerne aussi le comportemental.
Nathania Clark

L’idée d’apprendre de nos enfants secoue la conception classique des rôles, mais elle n’est pas nouvelle et loin d’être saugrenue.
Les évolutions technologiques rapides ont accéléré la tendance: le petit-fils apprend au grand-père à se servir du smartphone qu’il a reçu et les enfants initient leur maman aux codes de langage des réseaux sociaux. La situation peut être amusante et le plaisir de l’enfant évident. Pourtant là encore, les parents ont l’occasion de transmettre quelque chose sur la manière d’apprendre et d’écouter.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité