Skip to content

Familles recomposées: le respect de la sphère de chacun

Le choix affectif se fait au départ par les nouveaux conjoints, tandis que pour les enfants, c’est une recomposition imposée qui peut se révéler difficile. Mais celle-ci réserve aussi de belles surprises.
Marlyse Plagnard

Le respect est peut-être un des maîtres-mots de la famille recomposée.
Une famille recomposée, c’est un nouvel espace, éminemment fluctuant, constitué par les sphères de chacun et une sphère commune, qu’il s’agit sans cesse de créer, structurer, partager, inventer. S’il est impossible de demander aux enfants d’«aimer» le nouveau beau-parent, les quasi-ou demi-frères et sœurs, il est toutefois primordial de valoriser fortement au sein de la famille recomposée le respect mutuel, qui commence par celui de la sphère de chacun.
La sphère s’entend d’abord au sens matériel. Chaque enfant doit pouvoir avoir son coin à soi, son territoire et ce, même s’il n’occupe les lieux qu’un week-end sur deux. Cet espace laissé à l’intimité est aussi le moyen par lequel il se sent accepté et par lequel il a sa place unique reconnue dans la famille.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité