Skip to content

Cinq questions à se poser avant d’investir

© Istockphoto
Près de trois-quarts des familles suisses rêvent de devenir propriétaires. 70% des Français en font l’objectif d’une vie. Acheter une maison n’est pas une mince affaire. Cinq questions à se poser avant un tout premier investissement.
David Métreau

«Quels sont vos objectifs?», telle est la première question que Christophe Gabriele, conseiller en gestion de patrimoine, près de Grenoble, pose à ses clients. S’agit-il de se construire un patrimoine et d’acquérir un bien d’investissement ou est-ce dans un objectif de jouissance?
«Le couple se doit d’être au clair. Des objectifs qui divergent peuvent mener à des ruptures. C’est le cas d’un couple qui s’était lancé dans la construction d’une maison. Une fois ce premier logement terminé, l’homme a démarré la construction d’autres maisons. Lui voulait devenir millionnaire quand elle voulait simplement fonder une famille», relate Christophe Gabriele. Le gestionnaire de patrimoine recommande de ne pas se lancer sans l’aide d’un professionnel.

Quel est votre statut matrimonial?

Publicité

Dans une société où les gens ont peur de s’engager et où le mariage n’est plus la norme, un achat immobilier se révèle encore plus engageant que des épousailles, assure le conseiller en gestion de patrimoine. «Charge au couple de communiquer sur les choses engageantes et de réfléchir au statut matrimonial. Il ne s’agit pas d’acheter son logement n’importe comment.» Dans le droit français, en cas de décès de l’un des conjoints d’un couple non marié et sans enfant, le survivant se retrouve en indivision avec sa belle-famille. «Un pacs ne rend pas héritier», rappelle Christophe Gabriele, qui encourage les couples à «verrouiller leur statut» par le mariage ou par un testament chez le notaire. Des choses lourdes auxquelles les jeunes couples ne pensent pas toujours au moment d’acheter leur premier bien.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité