Skip to content

Ils trouvent leur propre manière d’apprendre

Nous avons tous été créés uniques. Si notre enfant découvre comment il apprend, cela peut l’aider considérablement.
Stephanie Zwick

Stéphane prend des notes. Il lit certains mots dans sa tête. S’il les oublie, il peut les récupérer en faisant défiler l’alphabet. Pour apprendre par cœur, il marche dans sa chambre en déclamant.
Amandine pense aux prénoms et aux chiffres en couleurs. Ces derniers forment une sorte de chemin dans l’espace de ses pensées. Elle se parle à haute voix. Elle enregistre sur son téléphone ce qu’elle doit apprendre et l’écoute. Elle a besoin de poser des questions pour bien comprendre.
Pour Elisa, une année est un cercle coloré avec des fleurs, des arbres, de la neige et chaque jour est dans un casier. Elle aime faire des schémas et des listes pour bien apprendre. Elle les voit ensuite dans sa tête lors des tests.

Intelligences multiples
Chacun a sa manière spécifique d’appréhender le monde. Comment est-ce que les informations nous parviennent et comment est-ce que nous les traitons pour qu’elles restent accessibles? Il existe plusieurs théories à ce sujet, dont celle des intelligences multiples d’Howard Gardner, une autre concernant des profils auditifs, visuels, kinesthésiques, par exemple. Celles-ci n’ont pas être prouvées scientifiquement. Mais des spécialistes s’accordent pour dire que ce sont des approches intéressantes parce qu’elles mettent en lumière les nombreuses façons d’apprendre et de développer ses capacités.

Publicité

Découvrir les canaux efficaces
Face à un enfant qui semble dépassé par ce qu’il doit apprendre, il est bon d’explorer avec lui ce qui se passe en lui lorsqu’il apprend quelque chose qu’il comprend bien. Quel mécanisme met-il spontanément en marche pour réussir? On peut lui poser des questions telles que: «Quand je dis “pomme” que se passe-t-il en toi?» L’un voit une pomme, un autre voit le mot écrit, le suivant entend le son et chez un quatrième, cela se mélange. «Préfères-tu apprendre seul ou avec quelqu’un? C’est mieux assis ou en bougeant?» En découvrant les canaux les plus efficaces, on peut l’aider à approcher différemment les matières qui semblent moins accessibles.
Que l’enfant teste ce qui lui convient le mieux et explore d’autres moyens, auxquels il n’avait pas pensé. Cela va renforcer ses capacités et ouvrir de nouvelles opportunités d’apprentissage.
Stéphane, Amandine et Elisa ont trouvé des clés pour intégrer et rendre accessible des informations parfois complexes et pas toujours passionnantes. Cela leur sera utile tout au long de leur vie.


Des pistes en vrac

Prendre des notes, y mettre de la couleur, des symboles.
Dessiner des plans.
Chercher des sources d’informations orales, par exemple sur internet.
Faire des schémas quand on reçoit des explications.
Poser des questions pour clarifier ce qui n’est pas compris.
Demander des exemples concrets.
Bouger, apprendre en marchant.
Tenir un agenda clair.
Utiliser des objets pour rendre la notion plus concrète.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Ces applications qui rassemblent

Les applications qui permettent de créer des groupes et d’interagir à plusieurs sont de plus en plus prisées. Elles permettent surtout de maintenir les liens. Certaines cultivaient déjà ces relations familiales, d’autres ont saisi l’opportunité…

Publicité