Skip to content

Oh toi que mes enfants aiment tellement!

Natacha Horton
La chronique de Natacha Hoton, maman et auteure du blog Justeuneplume.
Natacha Horton

Oh toi! Tu es parfois mon meilleur ami, parfois mon pire ennemi. Tu sauves certaines de mes journées et en rends certaines impossibles. Mes enfants t’aiment tellement, te réclament bien souvent. Tu les captives, les fais rire, leur apprends des choses. Parfois, ton niveau ne vole pas très haut, avouons-le. Mais au vu de ta capacité à les divertir, j’essaie de ne pas trop t’en demander. Tu me permets de préparer mes repas en paix, de souffler, d’avoir quelques minutes à moi.

Mais d’un seul coup, la culpabilité me gagne et je me dis qu’ils t’ont bien assez vu. Et aussi vite que je leur ai permis d’être avec toi, je coupe court à ces moments, parfois de manière impulsive et excessive. Maman peut être sacrément paradoxale, je sais! Et je ne m’arrête pas là: j’en fais tout un plat, du temps qu’ils passent avec toi, mais je fais bien peu cas du temps que je passe, moi, avec ton petit cousin. Bref, je suis la reine du «faites ce que je dis, pas ce que je fais».

Publicité

En attendant, tu fais bel et bien partie de nos vies, et de la vie des enfants en 2021. Des discussions à ton sujet, on en aura encore longtemps en famille. Plus ils grandissent, plus de questions se posent à ton sujet, des questions nouvelles, dans un contexte qui ne ressemble pas à celui dans lequel nous avons grandi. On en n’a pas fini d’apprendre à gérer ta présence, en espérant que dans l’équilibre de leurs journées, tu resteras surtout, cher écran, une source de divertissement et d’instants pour souffler bien appréciés!

Thèmes liés:

Doit-on les obliger?

La chronique Jérémie Lehmann, agriculteur de profession, papa de quatre enfants âgés de quatre à huit ans. Avec son épouse, ils sont impliqués comme animateurs jeunesse au Gospel Center d’Oron.

Publicité