Skip to content

Mille et une activités faites maison pour stimuler la créativité de nos petits

© Istockphoto
Lucie Poupet est animatrice d’ateliers créatifs et maman de deux enfants. Toujours à la recherche de nouvelles idées, elle propose plusieurs activités qui feront fureur dans votre salon. Cerise sur le gâteau? Inutile d’acheter quoi que ce soit, tout est fait maison!
Charlotte Moulin

«La clé pour inspirer la créativité des enfants par les activités manuelles, c’est de les intéresser», selon Lucie Poupet, animatrice d’ateliers créatifs et maman de deux enfants. Il n’y a pas besoin d’acheter quoi que ce soit, mais de faire avec ce qu’on a déjà chez soi, notamment le papier et le carton. La boîte du colis mise à plat devient un jeu de dames, les rouleaux de papier toilette deviennent des jumelles, le rouleau de Sopalin (papier ménage) devient un carquois! «Le plus simple est souvent d’utiliser ce qu’on a sous la main au quotidien, car les enfants s’intéressent à ce qui leur est familier», précise Lucie Poupet. C’est un réflexe qu’ils garderont. Il est possible de laisser les enfants créer en autonomie, mais à deux conditions. Tout d’abord il est important que l’enfant sente une complicité et pas seulement qu’on cherche à l’occuper, explique cette maman écolo. «Il faut vraiment prendre un petit temps avec eux, pour encourager le processus.» D’où l’importance de commencer l’activité avec lui, même si c’est juste pour l’amorcer. Parfois une parole suffit: «Fais le plus beau dessin de la terre pour l’offrir à papa!»

Il faut aussi soutenir leur attention. La durée de l’activité est essentielle, surtout pour les plus petits. Ainsi il vaut mieux prévoir trois activités de vingt minutes plutôt qu’une seule activité d’une heure, explique Lucie Poupet. Par exemple, on peut proposer un dessin, puis de la pâte à sel et des perles à repasser (en laissant un modèle imprimé), sur un même thème. «Tout est dans la manière d’amener l’activité.» Le contexte immédiat est souvent la bonne option: les cartes Pokemon ou la promenade en forêt, entre autres, peuvent fournir un thème.
On peut aussi utiliser l’actualité de la famille: une visite chez mamie pour fabriquer une carte, un week-end en randonnée pour un carnet de souvenirs, le cartable qu’on peut personnaliser, ou encore un anniversaire imminent, propice pour fabriquer des invitations et la piñata faite maison à démolir le jour J avec les amis.

Publicité

Une piñata écologique

Pour faire une piñata écologique, on déchire du papier en bandelettes. Attention à bien déchirer et non découper le papier. On fabrique la colle avec un mélange d’eau et de farine chauffées ensemble, puis avec un pinceau ou avec les doigts on vient recouvrir une bandelette de papier sur les deux faces. On vient la coller sur la forme que l’on veut donner, un ballon de baudruche gonflé par exemple si
on veut faire une piñata en forme de ballon de foot. On recommence l’opération jusqu’à ce que la forme soit recouverte de deux ou trois couches de papier. On laisse sécher, et on n’oublie pas de mettre des surprises à l’intérieur avant de fermer définitivement la piñata! Pour finir, on peint le papier mâché ou on le décore avec du papier crépon.

Un livre fait maison

Pour fabriquer ses propres feuilles pour peindre ou dessiner, on mixe du carton avec de l’eau. On étend la préparation en plusieurs rectangles égaux sur du papier d’aluminium, on appuie bien sur toute la surface avec une fourchette pour faire des feuilles pas trop épaisses et on laisse sécher. Pour relier le livre, on fait des rangées de trous dans chaque feuille et on relie avec des nœuds en laine, en raphia, en fil à broder, etc.
Deux rouleaux de papier toilette incisés dans la longueur font des manchettes de super-héros ou super-héroïne une fois peints.

Faisons péter des crackers!

Une autre activité peut aussi être celle de la fabrication d’un cracker en remplissant le rouleau de papier toilette de bonbons, en fermant les extrémités avec du carton ou du papier. Ensuite on fixe un morceau de ficelle de chaque côté, et le cracker est prêt, il n’y a plus qu’à tirer à deux sur les ficelles pour faire jaillir les friandises! On peut personnaliser le cracker en le transformant en pirate, en personnage Disney ou en animal.

Jouer avec des photos de famille

Pourquoi ne pas réaliser un puzzle personnalisé? Pour ce faire, on colle une photo de la famille imprimée sur un support en carton alimentaire (carton de purée, de lait, etc.), puis on le découpe en morceaux plus ou moins petits. Il est aussi très facile de fabriquer un jeu de Memory, en dessinant des paires de cartes à partir de carton ou de papier épais, pour y jouer en famille par la suite. On peut même faire des paires avec des photos!

S’inspirer des souvenirs

Il est toujours agréable de faire un carnet souvenir d’une sortie en y collant des images de brochures, de zoo ou de parcs, des tickets, des photos. On peut dessiner quelque chose qu’on a fait dans la journée ou on laisse des espaces libres pour écrire ce qu’on a pensé de la sortie plus tard. On peut aussi s’amuser à dessiner sa journée. Pour les plus créatifs, on peut même dessiner une journée-type dans des cases de bande dessinée.

Place à l’imagination

En plus des idées listées ci-dessus, la pâte à sel peut aussi être une grande source d’inspiration. On peut fabriquer un zoo en famille, par exemple. Attention à peindre les animaux après la cuisson, et pas avant.
Dans le registre du dessin, on peut peindre sur un vieux drap. Le tissu ainsi décoré se transformera en taie d’oreiller ou en torchon.
Finalement, pourquoi ne pas faire preuve de créativité en organisant des mini jeux olympiques dans le jardin? Il s’agit de créer un petit parcours avec des boîtes de conserve. Pour rendre l’activité encore plus amusante, un enfant peut s’y faire guider en ayant les yeux bandés.

______________________________________________________________________________________

Un second souffle créatif avec l’arrivée des enfants

«La créativité nourrit mon imagination, me permet de m’évader et de me détendre. Lorsque je suis en processus créatif, je suis dans ma bulle et j’ai l’esprit occupé. Et lorsque je crée avec mes enfants, ce sont des moments hors du temps», explique Lucie Poupet. Très imaginative dans son enfance, Lucie Poupet explique qu’elle a perdu son inspiration en passant à l’âge adulte. Mais après la naissance de son deuxième enfant, elle a retrouvé un second souffle et a décidé, pour s’épanouir personnellement, professionnellement et en tant que maman, d’insuffler la créativité dans tout son quotidien. Elle a alors démissionné de sa place de travail pour fonder sa micro-entreprise et a créé la marque de jeux familiaux Bala. Elle est également devenue animatrice d’ateliers pour les enfants et les adultes.

Magazine Family

Article tiré du numéro Family 1/22 Février – Avril 2022

Thèmes liés:

Vidéosurveillance dans la chambre

De plus en plus perfectionnés, ils s’affichent sur toutes les listes de naissance: les babyphones vidéos sont devenus incontournables dans la chambre d’enfant. Mais s’ils se révèlent utiles et rassurants pour les parents, gare à…

Publicité