L'article

Offrir une Bible, mais pas n’importe laquelle

Offrir une Bible, mais pas n’importe laquelle
 
05.02.18 - Chloé Boggetto est coordinatrice de clubs d’enfants dans son Église, professeure des écoles et maman de deux enfants de huit et onze ans. Attentive aux lectures bibliques de ses enfants, elle dispense quelques astuces pour choisir la Bible adéquate.
Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une Bible pour son enfant?
Tout dépend du rapport de l’enfant à sa Bible: est-ce une nouveauté? Un objet attendu? Un objet d’étude? Si c’est possible, il faudrait pouvoir choisir en fonction des critères suivants. Pour le texte, il faut faire attention à la traduction, à l’accessibilité du vocabulaire, à la segmentation des histoires et à la longueur des phrases. Les illustrations, quant à elles, doivent être proches de celles dont l’enfant a l’habitude. Faites attention à l’allure des personnages, au nombre d’images par page, au sens véhiculé par l’image. Enfin, vérifiez quels sont les récits choisis, et le format.

De quoi un enfant a-t-il besoin en priorité dans sa Bible en fonction de son âge?

D’un point de vue général, que ce soit au sujet de la Bible ou de littérature profane, les priorités de chaque tranche d’âge évoluent. Jusqu’à trois ans, l’enfant a besoin de toucher, de voir, de manipuler. Les histoires bibliques doivent donc être courtes et les sens sollicités. Il est alors difficile de parler de la Bible dans son ensemble, on préférera sans doute des livres qui portent sur des histoires bibliques.
De trois à cinq ans, l’enfant a besoin d’identifier rapidement les bons et les méchants, grâce à des textes courts avec des illustrations. Il faut prioriser les thèmes qui appartiennent à son univers: les enfants, les familles, les animaux.
De six à dix ans, l’enfant dispose d’une capacité d’attention et d’abstraction plus développée: les notions abstraites comme la justice, le pardon, la bonté, etc., se mettent en place. Mais si on ne veut pas que la lecture de la Bible soit assimilée à une corvée, il ne faut pas augmenter la taille des textes de façon démesurée. L’image est encore importante et sera un ancrage pour la mémoire des textes. L’enfant a besoin de héros et cherchera à s’identifier, se projeter dans les personnages évoqués.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto
 

x