Skip to content

Faut-il que je le «traîne» à l’église?

© iStockphoto
Quand les enfants sont petits, ils nous suivent sans mot dire. En grandissant, se rendre à l’Eglise en famille peut devenir un problème récurrent. Faut-il les obliger ou non? Débat. Cahier Famille et Spiritualité
Claire Bernole

Dimanche matin, le réveil sonne. Les voisins dorment encore, mais pas les chrétiens qui se rendent à l’Église, par beau ou mauvais temps. La louange retentit dans la voiture, les chaussures cirées, maman termine de se mettre du rouge à lèvres et tout le monde débarque à l’Église, «frais et disposés»!
Une organisation de famille qui peut devenir une réelle corvée pour certains enfants réticents. Les parents ont beau avoir à cœur l’éducation religieuse et spirituelle de leurs enfants, ces derniers ne se montrent pas toujours réceptifs. Comment réagir: faut-il forcer les jeunes à suivre leurs parents ou leur laisser le choix?

Dossier: Spiritualité
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité