Skip to content

Je prépare mon enfant à partir en camp

© iStockphoto
Spécial parents qui craignent de voir leurs chères têtes blondes confrontées à une instruction religieuse plus stricte ou plus libérale que celle qu’ils leur prodiguent.
Nathania Clark

Lorsque les enfants partent en colonie ou en camp, cʼest tout une aventure et la perspective de nouvelles amitiés, de découvertes et souvent dʼune expérience spirituelle qui peut compter et marquer la vie dʼun jeune. Pour les parents, cʼest aussi un lâcher-prise, car leur enfant va être confronté à de nouvelles personnes et parfois des partages différents de ce dont il a lʼhabitude en famille.
Il serait dommage de les conditionner et de vouloir contrôler cette expérience hors du cocon familial. En principe, quand on inscrit son enfant à un camp, cʼest quʼon a confiance dans les responsables. Cependant, il nʼest pas inutile de les préparer à cette nouveauté en valorisant leur propre jugement et en leur rappelant que les parents se réjouissent dʼentendre le récit de leurs expériences au retour. Il est bon que lʼenfant se sente encouragé par ses parents à vivre de belles expériences tout en gardant le droit de ne pas souscrire à tout ce qui est proposé. La plupart des organisateurs de camps sont très sensibles au fait de respecter lʼenfant et dʼéviter toute forme de manipulation. Et quand lʼenfant peut raconter ses découvertes, la joie des parents est un encouragement qui va le fortifier dans ses choix.

Dossier: Spiritualité
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité