Skip to content

Un temps pour respirer

un temps pour respirer
© Istock
Excitation, inquiétudes, conflits avec les copains, déceptions, joies: les enfants traversent chaque jour de nombreuses émotions. Pour les aider à passer d’un moment à l’autre, des jeux simples liés à la respiration peuvent se révéler très bénéfiques.
Anita Duval

Inspirer, puis expirer. Cette action vitale, répétée inconsciemment tout au long de la journée, semble une évidence. Mais la respiration est également une alliée puissante pour gérer ses émotions face à des situations stressantes.

Et si on respirait?

Publicité

En prenant des inspirations lentes et profondes puis en expirant, on a un impact sur la détente musculaire, le rythme cardiaque, la quantité d’oxygène reçue par le cerveau et la pression artérielle. Un exercice de respiration peut donc aider un enfant (et ses parents) à passer d’un état d’excitation à un état calme et détendu. Voici quatre idées d’activités qui peuvent être partagées en famille.

Les cinq secondes

La première activité consiste à faire durer l’inspiration puis l’expiration pendant cinq secondes au réveil ou en cours de journée. L’idéal est de garder le rythme ensemble pendant cinq minutes. Cette respiration en deux temps égaux a alors un impact sur l’organisme qui entre en cohérence cardiaque. Pendant les heures qui suivent, on remarquera un tempérament apaisé et une meilleure concentration.
L’ascenseur
Lorsqu’une émotion forte arrive d’un coup, il est possible de se sentir submergé. Ce deuxième exercice, l’ascenseur, permet d’évacuer les tensions pour s’apaiser. Il s’agit de monter les bras lentement devant soi en inspirant par le nez puis de les redescendre en soufflant profondément avec la bouche. Selon ce qui parle à chaque enfant, on peut aussi remplacer le mouvement des mains par l’idée d’inspirer du calme et de laisser partir la colère lors de l’expiration.

Le coussin tam-tam

Parfois, lorsqu’un enfant est agité et tendu, il est utile de laisser cette énergie s’exprimer pour s’en libérer. Dans ce jeu à faire ensemble intitulé le coussin tam-tam, chacun se place assis en tailleur avec un coussin sur ses genoux. On tape dessus avec les paumes au même rythme: lentement puis de plus en plus vite, de plus en plus fort puis tout doucement. Enfin, on s’arrête et on souffle profondément.

La danse du doudou

Pour s’apaiser avant de dormir, l’enfant peut s’allonger sur le dos en posant son doudou sur son ventre. En respirant doucement par le nez puis en expirant lentement par la bouche, il peut voir son doudou se soulever puis redescendre. Ainsi, peu à peu, son corps se détend.

Et en musique?

Prendre chaque jour un court moment pour respirer peut devenir un rituel agréable à partager. On peut aussi le faire en musique ou y associer de la méditation. Cela donne à l’enfant des clés pour être plus serein, éviter les tensions et mieux se concentrer. Et si on s’offrait ensemble le temps de respirer?

Thèmes liés:

Publicité