Skip to content

Ils ont osé un virage professionnel

© Istock
Suzy et Régis, Sabine et Philippe, Pauline et Benjamin: trois couples qui ont choisi de changer de carrière. Ils racontent leurs joies mais aussi les défis inhérents à ce choix.

Ils quittent tout et s’installent à la campagne

Publicité

Suzy a toujours rêvé d’une vie en pleine nature. En 2014, cette employée administrative exerçant en ville prend un congé formation pour découvrir les métiers de l’agriculture et confirme son projet de vie: devenir paysanne. Une transition qui se vivra donc en duo puisque son mari réalise dans le même temps une formation d’approfondissement. «Nous nous sommes donnés du courage mutuellement», confie Régis.
Ils quittent l’Alsace, traversent le Jura puis s’installent finalement en Charente. Un changement épanouissant mais vertigineux, avoue Suzy: «C’est compliqué de quitter ses proches et sa zone de confort. Heureusement, j’ai rencontré les bonnes personnes qui m’ont guidée et encouragée. Puis, tout s’est révélé évident en montagne avec un troupeau.» Aujourd’hui, Suzy est employée agricole en élevage de chèvres laitières, et fromagère. «Elle avait ce rêve d’enfance et moi celui d’être dessinateur industriel en bureau d’études. Cela n’a pas été une mince affaire, mais nous avons chacun trouvé un travail qui nous plaît et qui nous convient», conclue t-il. Leur secret: la patience pour atteindre les objectifs, la persévérance dans la vision commune et le soutien mutuel.

Virage professionnel, oui, mais chacun son tour

Sabine et Philippe, 52 et 55 ans, ont chacun décidé un jour de changer de travail, à vingt ans d’intervalle. Salarié auprès d’un éditeur, Philippe a été le premier à se lancer pour devenir illustrateur indépendant et consultant. «Je voyais qu’il n’était plus heureux dans son travail, il lui manquait cette part de créativité. Je l’ai soutenu parce qu’être épanoui est bien plus important que de recevoir des entrées financières fixes chaque mois», partage Sabine
Une expérience qu’elle reconnaît avoir été positive et bénéfique pour leur couple et leur famille, malgré les réajustements financiers. «Travaillant depuis la maison, il pouvait aussi s’occuper des enfants et des tâches ménagères, mieux réparties entre nous deux.»
Aujourd’hui, elle saute le pas à son tour et troque ses habits d’inspectrice dans l’enseignement fondamental en Belgique pour ceux de coach créatif. «J’ai commencé ce nouveau métier il y a cinq ans pour en faire progressivement mon activité principale. Mon mari a été plus audacieux et plus rapide que moi à l’époque, mais je ne regrette pas ma façon de vivre cette transition.» Le couple envisage même de porter des projets ensemble: «On vit dans la créativité et c’est une nouvelle étape pour moi et pour notre couple», assure Sabine.

Une décision et des conséquences

Ils ont la trentaine, quatre jeunes enfants et survécu à un virage professionnel à 360 degrés. Pauline et Benjamin, mariés depuis sept ans, ont appris à s’adapter! Agé de 27 ans seulement, Benjamin a décidé de quitter son métier d’analyste paramétreur pour celui de pasteur en charge d’une Eglise: «Ma foi m’a convaincu que ma place était là, mais entre les finances et notre vie de famille, cela a été un choix de vie très difficile à prendre. Finalement, nous nous sommes décidés et je me suis formé pendant trois ans dans une faculté de théologie.»
Entre la baisse des revenus, la reprise des études, le nouveau rythme et les responsabilités habituelles, rester un père et un mari a été un défi, confie Benjamin. Sur leur chemin, des portes s’ouvrent et facilitent ce temps de formation, tant humainement que financièrement. Un clin d’œil divin, selon Pauline et Benjamin: «Aujourd’hui je suis heureux de faire ce à quoi je me sens appelé. J’ai appris à mieux organiser notre vie de couple. C’était parfois des années de défi mais on les a affrontées ensemble.» Une décision prise à deux, insistent-ils. Et de conclure combien il était important pour le couple de réajuster en permanence les conséquences d’un tel bouleversement au sein de leur famille.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité