Skip to content

{ Et si }…on se rapprochait un peu?

© Istock
Il y a deux semaines, je vous parlais de la simplicité de faire un feu de cheminée… avec une pointe d’arrogance j’en conviens puisque depuis, la pratique n’a pas toujours été aussi simple que la théorie… un peu comme dans la vie de couple ? On a beau savoir ce qu’il faudrait faire, on n’y arrive pas toujours et c’est frustrant. Mais petit à petit, pas après pas, on se relève de nos chutes et on se relève. 
Noémie Suter

Il y a deux semaines, je vous parlais de la simplicité de faire un feu de cheminée… avec une pointe d’arrogance j’en conviens puisque depuis, la pratique n’a pas toujours été aussi simple que la théorie… un peu comme dans la vie de couple ? On a beau savoir ce qu’il faudrait faire, on n’y arrive pas toujours et c’est frustrant. Mais petit à petit, pas après pas, on se relève de nos chutes et on se relève. 

L’image du feu continue à me parler : une seule bûche ne suffit pas à allumer un feu, il en faut deux car c’est dans l’espace situé entre elles que de puissantes et belles flammes viendront trouver leur place. Les coller l’une à l’autre ne fonctionne pas : les bûches ont besoin d’air… mais pas trop ! Car éloignées l’une de l’autre, elles perdent leur synergie, cette puissance que l’une donne à l’autre et inversement. C’est tout en finesse que cette « juste distance » se trouve : dans la pratique et non la théorie… 

Publicité

Et dans notre couple, quelle distance permet de donner le meilleur de nous-même et de recevoir ? Avec le confinement, les corps sont peut-être plus proches que d’ordinaire avec le travail à domicile mais qu’en est-il de nos cœurs ? Ne se croise-t-on pas plus que de se rencontrer vraiment ? Ce fut notre constat.

Alors on tente une stratégie de rapprochement des cœurs : une soirée par semaine réservée pour alimenter le feu de l’amour. L’idée ne m’emballait guère, j’ai souvent l’impression d’avoir « besoin d’air » le soir après des journées bien remplies.
Finalement, je trouve cela plutôt chouette et me réjouis même des suivantes !  

Noémie Suter est maman au foyer de trois enfants. Elle partage dans Family le regard frais et authentique de son quotidien fait de hauts et de bas, aspirant accueillir l’essence…ciel : celui que l’on ne voit bien qu’avec le cœur !
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Un temps pour donner du temps

La chronique de Gary Chapman, lʼauteur du best-seller Les langages de lʼamour et de Méditations quotidiennes pour le couple (éd. Farel). Ce livre propose aux couples de prendre chaque jour un moment pour réfléchir à…

Publicité