Skip to content

Ils veulent juste être avec nous

Chronique de Jérémie Lehmann Lehmann, agriculteur de profession, est papa de quatre enfants âgés de 4 ans à 8 ans. Avec son épouse, ils sont impliqués comme animateur jeunesse au Gospel Center d’Oron.
Jérémie Lehmann

Mes fils et moi prenons beaucoup de plaisir à passer du temps ensemble à réaliser divers travaux de la ferme. Vous me direz: ce sont des garçons! Cela peut sembler normal, mais détrompez-vous! Il y a quelques jours, j’ai pris notre fille Célia, âgée de quatre ans, avec moi. Au programme: chercher des œufs et passer au Garden Centre pour y acheter des arbres fruitiers pour notre verger.

Une fois ces tâches effectuées, il ne restait plus qu’à planter et tuteurer nos arbres. J’avais tout le matériel nécessaire sous la main, j’avais même prévu une petite pelle pour que ma fille puisse participer. Alors que je m’apprêtais à creuser, je constate que Célia, de son côté, s’est simplement assise et installée en haut de l’échelle, un rameau de pommier entre les mains. Du haut de son trône, elle s’amusait à faire sa petite cheffe, prête à me mettre un léger coup de rameau sur la tête si je m’approchais de trop près.

Publicité

Une fois le travail terminé, Célia est descendue de son perchoir et s’est empressée de retourner à la maison, un grand sourire sur les lèvres. Quand je suis à mon tour entré dans notre salon, je l’ai retrouvée en train de raconter tous les détails de sa matinée à sa maman. Puis elle a fait de même avec sa grand-maman. Finalement, quand ses frères et sœurs sont rentrés de l’école, elle a encore une fois raconté sa matinée en long et en large.

Parlait-elle du plaisir à travailler? Pas sûr, au vu de ses exploits du matin. Non, son plaisir était d’avoir été seule avec son papa le temps d’une matinée. Cela lui suffisait. J’ai ainsi été poussé à me demander: «Combien de fois en tant que parents, réfléchit-on aux activités à réaliser (ou pas) avec tel ou tel enfant? Est-ce que ça va lui plaire, est-ce que ça va lui correspondre?»

Ce que j’ai réalisé en observant l’empressement de Célia, c’est que nos enfants veulent juste être avec nous, tout simplement, peu importe la nature de l’activité. L’important est d’être ensemble.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Doit-on les obliger?

La chronique Jérémie Lehmann, agriculteur de profession, papa de quatre enfants âgés de quatre à huit ans. Avec son épouse, ils sont impliqués comme animateurs jeunesse au Gospel Center d’Oron.

Publicité