Skip to content

Comment voir la vie en Z pour mieux comprendre nos jeunes

Chaque génération est marquée par le contexte dans lequel elle évolue et découvre le monde. Et si, pour mieux comprendre nos adolescents, ceux que l’on nomme «génération Z», on essayait de voir les choses de leur point de vue?
Anita Duval

Parents, vous souvenez-vous du temps où les en- fants n’auraient jamais osé vous contredire ou es adolescents d’aujourd’hui font partie de ce que l’on nomme la «génération Z». De nombreuses études portent sur leurs attentes et leurs ambitions. Si chacun est unique, des tendances communes se dégagent. Comprendre les enjeux et préoccupations de cette génération peut être éclairant pour les parents.

UNE CONNEXION PERMANENTE

Publicité

Succédant aux générations X et Y, les membres de la gé- nération Z sont nés dans une société où le numérique est déjà bien installé. Environnés dès le plus jeune âge par la technologie, ils ont grandi dans un monde où l’information est à portée de clic, n’importe où et n’importe quand. L’efficacité et l’immédiateté font partie de leurs attentes. Contemporaine de Google, Airbnb, ou encore Deliveroo cette génération vit au quotidien avec Internet et aurait du mal à s’en passer. C’est son principal outil d’interaction. Multi-connectés, surfant sur Instagram, Snapchat, Face- book, Twitter et YouTube, ces jeunes gèrent leur identité virtuelle en parallèle de leur vie réelle. En quête d’acceptation, ils sont attentifs aux retours sur leurs publications car ils s’identifient avec et par les réseaux sociaux. La célébrité des influenceurs en ligne exerce une forte attraction sur une partie de cette génération qui se rêve en «instagrameurs» ou vidéastes YouTube. L’usage des technologies a également permis d’abolir les distances pour donner à cette génération une vision internationale et une ouverture sur le monde.

DE NOUVEAUX CODES

Comme leurs prédécesseurs, les membres de la génération Z ont développé des codes et un vocabulaire propres, utilisant des mots d’origines variées. Par exemple, BAE acronyme de Before Anyone Else, désigne une personne importante et aimée. Le message écrit est le mode de communication largement privilégié. Au texte viennent s’ajouter des emojis pour marquer les émotions mais aussi des memes. Il s’agit généralement de visuels humoristiques largement partagés en ligne. Chacun peut se les approprier pour exprimer son ressenti.

L’AMBITION D’AMÉLIORER LE MONDE

Crise écologique, politique, instabilités financières, menaces terroristes, inégalités sociales et maintenant crise sanitaire: la génération Z grandit dans un monde aux multiples enjeux. Les défis pour l’avenir sont nombreux et les jeunes en sont conscients. Les études notent chez une majeure partie d’entre eux l’ambition forte d’amélio- rer le monde et de contribuer à résoudre ces problèmes. Les sujets d’engagement sont pluriels. Ainsi, Lucas, quatorze ans, milite pour le climat avec l’objectif de «sauver la planète sans attendre». Emma, seize ans, s’est engagée dans une association contre la précarité menstruelle (manque d’accès aux protections hygiéniques par pauvreté) pour lever le tabou des règles dans les écoles. Sur les réseaux sociaux, Ondine, quinze ans, diffuse régulièrement des messages sur les sujets qui lui tiennent à cœur comme l’acceptation de tous les corps et la lutte contre les violences faites aux femmes. Chacun à leur façon, ils agissent pour faire progresser le respect, l’égalité et la diversité. Ainsi, voir la vie en Z, c’est savoir faire preuve de pragmatisme, suivre son intuition, être connecté, s’adapter dans un monde mouvant, oser entreprendre, affirmer sa singularité et donner vie à ses convictions.

Anita Duval, responsable d’ingénierie pédagogique

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité