Skip to content

Ils ont ouvert leur foyer aux réfugiés

© Istockphoto
La crise migratoire engendrée par le conflit en Ukraine a suscité des chaînes de solidarité impliquant de nombreuses familles. Petits et grands donnent un peu de leurs biens et de leur espace pour venir en aide aux Ukrainiens. Portraits.
David Nadaud

Gamaliel travaille pour une entreprise cosmétique suisse qui a des partenaires en Ukraine. Il raconte: «Nous avons choisi en famille, avec ma femme Caroline et nos trois garçons, de faire notre possible pour soutenir les personnes ukrainiennes et russes en difficulté à cause de la guerre qui sévit actuellement. La première famille que nous avons pu aider a quitté l’Ukraine le lendemain du début des conflits.» Les parents et deux garçons ont reçu l’aide d’une autre famille de Zurich pour le voyage depuis la Moldavie. Via le réseau professionnel de Gamaliel, sa famille a effectué une levée de fonds et d’habits et trouvé un appartement gracieusement mis à disposition. «La famille de réfugiés est venue quelques jours chez nous pour découvrir la région, mais comme la sœur de la maman avait déjà trouvé refuge à Stuttgart, ils ont préféré s’installer à Zurich pour être plus proche d’elle.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Natacha Horton

Ma botte secrète des fins de journée

Mobiliser les enfants pour les faire participer au rangement, pour qu’ils se brossent les dents, qu’ils mettent leur pyjama ou toute autre tâche pour laquelle ils ne sont pas trop motivés s’avère parfois être très…

Publicité