Skip to content

En matière de diversification alimentaire, qui croire?

© Istockphoto
Nourrir son enfant constitue parfois une source de stress pour les parents. Comment s’y prendre pour que la découverte de nouveaux aliments soit une source de plaisir pour bébé et ses parents?
David Nadaud

«Je maîtrisais enfin le rythme de bébé avec les biberons. C’était presque devenu simple… et voilà qu’on me parle de diversification alimentaire!»

Sujet controversé?

Publicité

«Oui, généralement en matière de pédiatrie», réagit Gabrielle Casalis, nutritionniste, «chacun s’en mêle et les avis divergent; nos parents, nos amis, nos médecins, que ce soit pour l’alimentation comme pour le reste.» Cette maman d’un petit bébé continue, confiante: «Je comprends que l’on puisse être perdu face à toutes ces recommandations changeantes. Cela pousse forcément à la méfiance».

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Laissons-les être des enfants

La tentation de surcharger nos enfants d’activités ou d’essayer de les transformer en petits génies est grande aujourd’hui. Mais que se cache-t-il derrière cette frénésie du «passe-temps»?

Publicité