Skip to content

Revivre après un divorce

© Alliance Presse
Mis sur pied il y a cinq ans, les cours Revivre aident les divorcés à rebondir dans la vie. Christine Kœnig en est l’initiatrice en Suisse romande. Rencontre.
Sandrine Roulet

Qu’est-ce qui vous a poussée à lancer la formation Revivre?
Après vingt-cinq ans de vie commune, mon mariage s’est dissous il y a huit ans. Les années qui ont suivi ont été très difficiles: il fallait apprendre à vivre seule et entreprendre le processus du pardon. D’un côté, j’ai été bien entourée par mes amis; de l’autre côté, je me suis sentie jugée et mal comprise. Il me manquait des personnes pouvant m’aider concrètement.
Un jour, j’ai entendu parler d’un cours pour les divorcés, initié par l’Eglise Holy Trinity Brompton à Londres. Cette Eglise a aussi lancé les parcours Alpha, un cours d’initiation à la foi chrétienne dans lequel j’étais impliquée depuis des années. Je me suis donc tout de suite sentie interpellée.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité