Skip to content

Je rêve que mon conjoint soit plus actif dans la foi

© iStockphoto
Quand on est soi-même engagé dans la foi, il est normal d’attendre le même dévouement de la part de son conjoint. Moins engagé ne signifie pourtant pas moins spirituel ou moins dévoué. Entretien avec Vincent Bourrel, pasteur.
Rachel Gamper

Pourquoi souhaiter que notre conjoint soit aussi engagé que nous dans la foi?
Tout d’abord, qui peut juger de l’engagement d’un autre? Dieu seul. Ensuite, il est possible que nous ayons le désir de changer notre conjoint pour notre propre confort pour qu’il soit un «meilleur» conjoint. Et si Dieu voulait nous changer, nous, par un conjoint un peu difficile ou un peu retenu dans son engagement? Enfin, il nous faut reconnaître que la définition de l’engagement est à géométrie variable. Parle-t-on d’heures de présence dans des réunions de l’Eglise? De montants financiers consacrés au service de Dieu? De chapitres de la Bible parcourus?

Dossier: Spiritualité
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Bannir la punition?

Le théologien Thimothy Keller donne quelques conseils sur le principe de la punition qui a acquis une connotation trop souvent négative dans un monde régi par une culture de l’autonomie de l’enfant. Réflexions.

Publicité