Skip to content

Editorial: Quand nos disputes deviennent guérison

© Istock
Vous n’aimez sans doute pas les nommer et vous préférez peut-être les oublier. Les disputes. Qui aime en parler? Chacun en vit pourtant à son degré d’intimité. Une parole, un geste ou une blessure inopinés et c’est le corps qui est fragilisé. Le nôtre certainement mais plus encore, celui de ceux que l’on souhaitait protéger. Nos enfants. Tout comme la magie de ces instants de couple et de famille que nous pensions si naïvement sanctuariser.

Vous n’aimez sans doute pas les nommer et vous préférez peut-être les oublier. Les disputes. Qui aime en parler? Chacun en vit pourtant à son degré d’intimité. Une parole, un geste ou une blessure inopinés et c’est le corps qui est fragilisé. Le nôtre certainement mais plus encore, celui de ceux que l’on souhaitait protéger. Nos enfants. Tout comme la magie de ces instants de couple et de famille que nous pensions si naïvement sanctuariser.

J’entends souvent autour de moi rapporter: «Il ne me comprend pas», «si seu- lement elle savait», «oh, il n’y a pas de cela chez moi». Ne vous y trompez pas: nous sommes tous concernés. Simplement, nous cachons les disputes par dépit, honte ou déni, mais elles reviennent sans se nommer sous la forme de com- plaintes, de colères ou de silences. Heureusement, ces conflits deviennent aussi guérison, pardon et réconciliation dans le meilleur des cas lorsque la parole et l’espérance sont explorés. Mais j’ose vous bousculer. Quid des déclencheurs et des racines non explorés? Structurelles, circonstancielles ou générationnelles: certaines disputes sont comme le vent. Elles vont et viennent, pour annoncer parfois faiblement mais sûrement que la relation est affectée et qu’un change- ment est en marche.

Publicité

De légitimité il est question. Au fil des réflexions et témoignages, nous vous invitons – avec douceur mais vérité – à regarder en face ces zones si troubles mais nécessaires à un meilleur positionnement pour mieux s’aimer et mieux commu- niquer. Incontournables mais pas insurmontables, les disputes sont – croyez-le -de formidables lieux de croissance que ce dossier des conflits souhaite riche de bienveillance et d’enseignements. Puissions-nous en faire une puissance de joie et de résilience pour nos enfants, qui sait, de futurs parents.

Ainsi l’écoute et le don de soi seront les fils rouges de cette édition. Que vous soyez retraité ou jeune marié, bâtissant votre foyer ou engagé, on y parle d’amour profond et d’harmonie, mais aussi de danse ou de tempo, pour vos moments d’intimité ou de sexualité. L’écoute et le don de soi, utiles aussi pour vos ados sous apnée, vos jeunes en difficultés et vos petits en recherche d’exemplarité.

Un beau programme pour petits et grands à savourer durablement, pour construire sa vie de couple et de famille à deux, à quatre… ou bientôt à six, pour les plus chanceux!

Une petite pensée en passant:

La difficulté c’est de s’affranchir des parents pour devenirsoi-même intellectuellement autonome. On peut considérer cet affranchissement comme une seconde naissance, qui porte en elle beaucoup d’affrontements et de difficultés.

Etty Hillesum, auteure
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité