Skip to content

{ Et si } faire le ménage c’est un peu comme faire l’amour ?

© Istock
Idéalement, plus on le pratique plus on a envie de le faire, non ? Un petit coup de patte régulier (torchon en français) permet d’éviter les rattrapages ménagers tels que j’en ai vécus ces derniers week-ends.
Noémie Suter

Idéalement, plus on le pratique plus on a envie de le faire, non ? Un petit coup de patte régulier (torchon en français) permet d’éviter les rattrapages ménagers tels que j’en ai vécus ces derniers week-ends.

Un petit coup de patte régulier (torchon en français) permet d’éviter les rattrapages ménagers tels que j’en ai vécus ces derniers week-ends. J’ai été fragilisée dans ma santé et cela m’a empêchée de mener à bien ce « nettoyage régulier » alors on s’y est mis… en couple. J’astiquais la salle de bain après avoir réorganisé l’armoire pleine de chenit (bazar en français). Enfin un peu d’espace ! Qu’est-ce que cela fait du bien! Mon homme s’est attaqué aux tâches plus physiques : aspirateur et panosse (serpillère), il faut parfois se donner un peu de courage pour s’y mettre mais quelle satisfaction une fois fini ! La différence est nette: on sent à l’odeur et au toucher la douceur des surfaces nettoyées et cela procure en nous un sentiment de bien-être. 

Publicité

Pour la métaphore entre le ménage et le couple sous la couette, c’est un peu la même chose finalement : moins on le fait, moins on a envie de le faire… Alors quand arrive cette petite pensée dans la tête qui me dit « Bof, j’ai pas trop envie… », je repense au ménage et au résultat d’après… Alors on troque les vieilles habitudes pour de nouvelles revisitées et plus légères. N’oublions pas ces petits gestes simples du quotidien qui disent « je t’aime ». Mon mari s’est montré assez galant pour me laisser ses gants de ménage et éviter que j’abîme mes mains et doigts de fée… C’est aussi respirer et on se laisse inspirer : on peut commencer par une discussion un peu plus profonde que d’habitude ou la lecture d’un livre pour le couple … et ainsi petit à petit enlever la poussière imaginaire sur le corps de notre moitié. Simplement, par de tendres caresses qui font du bien, parfois plus fortes pour dénouer les tensions du quotidien et se reconnecter. Déposer quelques baisers, c’est comme appliquer un bon produit nettoyant, c’est plus efficace. Enfin, on peut choisir le « câlin régulier » ou s’en offrir un bon « à fond » qui prend plus de temps mais qui apporte souvent beaucoup de satisfaction! 

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Une marge de liberté

Retrouvez la chronique de Gary Chapman, lʼauteur du best-seller Les langages de lʼamour et de Méditations quotidiennes pour le couple (éd. Farel). Ce livre propose aux couples de prendre chaque jour un moment pour réfléchir…

Se soutenir mutuellement

La chronique de Gary Chapman, lʼauteur du best-seller Les langages de lʼamour et de Méditations quotidiennes pour le couple (éd. Farel). Ce livre propose aux couples de prendre chaque jour un moment pour réfléchir à…

Publicité