Skip to content

Mai 2021 – L’actualité du couple et de la famille

© Istock
Au sommaire: bientôt un congé parental en Suisse, naissances et hausse de cortisol, congé de deuil parental en Nouvelle-Zélande, chiffres des résidences alternées en France, les prénoms hébreux font leur grand retour, le projet Instagram pour enfants déjà décrié...

Au sommaire: bientôt un congé parental en Suisse, naissances et hausse de cortisol, congé de deuil parental en Nouvelle-Zélande, chiffres des résidences alternées en France, les prénoms hébreux font leur grand retour, le projet Instagram pour enfants déjà décrié…

BIENTÔT UN CONGÉ PARENTAL EN SUISSE?

Publicité

Les citoyens du canton de Berne, en Suisse, pourraient bientôt se prononcer sur un congé parental de vingt-quatre semaines. L’initiative bernoise serait en passe de réunir les 15 000 signatures nécessaires en vue d’un référendum populaire. La mère et le père bénéficieraient ainsi de six semaines chacun. Les douze semaines restantes seraient à répartir entre les deux parents entre la naissance et l’entrée de l’enfant à l’école obligatoire. Le projet souhaite venir en complément des congés maternité et paternité fédéraux.

En France, le congé parental est déjà acquis et dure deux ans (pour les familles ayant au moins deux enfants), sauf si les parents se le partagent. La mère par exemple, pourrait s’arrêter de travailler deux ans et le père prendrait le relais la troisième année. Il est néanmoins largement boudé par la gent masculine. D’après l’OFCE, à peine 1% des pères profitent de ce congé parental. La faible indemnisation proposée par l’Etat pourrait être la cause de ce manque d’intérêt, ainsi que des stéréotypes des genres encore très ancrés. Reste à voir si la Suisse saura proposer mieux que sa voisine.

NAISSANCES ET HAUSSE DE CORTISOL

Des chercheurs ont récemment démontré que les femmes qui affichaient des niveaux plus élevés de cortisol – l’hormone du stress – au moment de la conception étaient plus susceptibles de donner naissance à une fille. Les résultats de l’étude publiés dans le Journal of Developmental Origins of Health and Disease indiquent que les femmes présentaient des concentrations de cortisol capillaire plus élevées les semaines avant, pendant et après le point de conception, comparé à celles qui avaient des garçons. Le «système de stress» du corps modifierait la concentration d’hormonessexuelles au moment de la conception: la testostérone influencerait la détermination du sexe du bébé.

PROJET INSTAGRAM POUR ENFANTS DÉJÀ DÉCRIÉ

Des défenseurs des Droits de l’enfant sont vent debout contre Facebook et plaident pour l’annulation du projet d’un nouvel Instagram pour les enfants de moins de treize ans. L’association américaine Campaign for a Commercial-Free Childhood (CCFC) qui œuvre pour une enfance sans publicité, a mis une pétition en ligne le 15 avril et adressé une lettre ouverte à Mark Zuckerberg, demandant l’abandon de ce réseau social. Cosignée par cent experts et activistes, les auteurs citent plusieurs études dont celles de la Société royale de santé publique britannique qui juge qu’Instagram est «le pire réseau social pour la san- té mentale des jeunes».

RÉSIDENCES ALTERNÉES

12% des enfants de parents séparés vivent en résidence alternée en France, soit 480000 enfants mineurs. Ce sont les derniers résultats d’une récente étude de l’INSEE. Depuis l’adoption du cadre légal en 2002, la part des enfants concernés a augmenté et même doublé entre 2010 et 2016. Ils vivent le plus souvent une semaine sur deux chez chaque parent. La moitié des familles (52%) n’ont qu’un enfant à charge.

RESTONS JEUNES SOUS LA COUETTE

Trois rapports sexuels par semaine permettent de rajeunir de dix ans, d’après une étude écossaise. Réalisée auprès d’un échantillon de femmes et d’hommes au nombre conséquent de quinquagénaires, il semblerait que les rapports sexuels réguliers et les orgasmes favorisent la diminution pour moitié du risque de mortalité précoce chez les hommes et limitent le risque de développer un cancer du sein chez les femmes. Aux côtés d’une pratique physique et sportive régulière et une vie sociale riche, s’aimer maintient la santé!

LES PRÉNOMS HÉBREUX FONT LEUR GRAND RETOUR

Nathanaël, Sarah, Simon, Myriam, Samuel… Les prénoms hébreux ont la cote et pas seulement chez les chrétiens. Les nouveaux-nés portent de plus en plus fréquemment un prénom tiré de la Bible. Pourquoi? Pour certains, la référence à un personnage biblique est porteuse de sens. Pour d’autres, cette originalité permet de changer des prénoms dits classiques ou modernes. Enfin, la référence au patrimoine religieux ne laisse pas les parents indifférents. Noé, Abraham ou Elie sont de grandes figures plébiscitées de l’Ancien Testament, témoins de l’action de Dieu dans l’Histoire.

CONGÉ DE DEUIL PARENTAL

La Nouvelle-Zélande a adopté un nouveau congé payé spécial de trois jours pour les femmes ayant vécu une fausse couche ou ayant donné naissance à un enfant mort-né, ainsi qu’à leur conjoint. Les employeurs de l’archipel d’Océanie étaient déjà tenus de prévoir un congé de deuil en cas de mortinatalité après vingt semaines de grossesse ou plus. La nouvelle législation s’applique désormais à tout moment. Selon l’organisation professionnelle des sages-femmes, le New Zealand College of Midwives, plus de 95% des fausses couches ont lieu au cours des douze à quatorze premières semaines de grossesse.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Une famille «zéro déchet»

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret se sont lancés dans une aventure familiale, celle d’un mode de vie sobre et sain. L’expérience qui devait durer une année s’est finalement ancrée.

Publicité